mercredi 30 novembre 2016

Des astuces pour gérer votre apétit

Aucun commentaire :

PRENDRE CONSCIENCE DE SA FAIM*




Les sensations de faim et de satiété sont souvent ignorées au profit de facteurs externes, tels que des emballages de nourriture disproportionnés ou des assiettes trop grandes. Pour évaluer votre appétit, servez-vous de l’échelle de la faim suivante. Le but visé est de manger lorsque vous vous trouvez au niveau 2 et d’arrêter lorsque vous atteignez le niveau 4.


Échelle de la faim

1
2
3
4
5

Je suis affamé !

J’ai faim.

Je n’ai pas faim.

J’ai bien mangé.

J’ai trop mangé !
  



LE MEILLEUR PLAN POUR VOUS AIDER À MIEUX MANGER*

Le pouvoir des 3

téléchargement.jpgAdopter de nouvelles habitudes prend du temps. Les changements positifs peuvent être facilités par “le pouvoir des 3” : ceci vous permet de choisir les aspects sur lesquels vous désirez travailler et ceux qui garantissent votre succès. De quoi être grandement encouragé !

1. Méditez sur vos habitudes alimentaires.
Soyez conscient de ce que vous mangez aux repas et aux collations, mais aussi d’où vous vous trouvez (au restaurant, au bureau, en voiture, etc.) durant ces moments.

2. Décidez de 3 petits changements à faire.
Concentrez-vous sur ce qui impacte vos habitudes alimentaires quotidiennes.

3. Suivez vos progrès. Faites-en une liste quotidienne pendant un mois, jusqu’à ce qu’une nouvelle habitude se soit formée.

Dix idées pour débuter

1. Utilisez des assiettes et des bols plus petits, ainsi que des verres plus hauts.

2. Servez-vous des légumes avant tout. Nous avons tendance à déposer une plus grande portion dans notre assiette de ce qui s’y retrouve en premier.

3. Placez la nourriture saine en face de vous afin qu’elle soit facilement accessible.

Healthy, Eating, Salad, Food, ...4. Mangez à la table, où vous pouvez vous concentrer sur les signes de faim et de satiété de votre corps. Minimisez les distractions, telle que la télévision, qui peuvent vous pousser à trop manger.

5. Servez-vous dans une assiette plutôt que directement dans le paquet, le sachet ou l’emballage de nourriture (qu’il faudra ranger hors d’atteinte par la suite).

6. Ne laissez que les légumes à portée de la main lors des repas. Si vous avez toujours faim, ceux-ci vous tenteront plus puisqu’ils seront devant vous.

7. Adoptez le rythme des plus lents mangeurs à votre table.

8. Choisissez ce que vous voulez manger et évitez d’avoir une trop grande variété. Trop d’options nous poussent à trop manger.

9. N’achetez des collations que lorsque vous en avez besoin. Ne le faites pas à l’avance, puisque ceci vous incite à les manger immédiatement.

10. Déposez votre nourriture lorsque vous parlez à quelqu’un. Concentrez-vous sur une chose à la fois : les autres, ou ce que vous mangez.


Pour plus d’information, visitez nourishmovethrive.ca dès maintenant !


*Traduction du document préparé par des diététistes professionnels d’Alberta Milk.



BIEN MANGER CHEZ LES 20 À 30 ANS*

Lorsqu’on atteint la vingtaine et la trentaine, on peut se retrouver à vivre seul, à finir l’université ou à débuter sa carrière. La vie tourne souvent autour de nos amis et de nos proches. Fonder une famille signifie jongler entre les enfants et la carrière. Le temps libre disparaît. Les repas vendus préparés et la nourriture avalée sur le pouce sont en train de devenir la norme.

Les habitudes alimentaires de la génération Y

Les recherches démontrent que les gens dans la vingtaine et dans la trentaine sont plus susceptibles de sauter des repas que les autres générations. Sauter des repas peut occasionner :

Une perte d’énergie
Une faible concentration
Des fringales
Des repas trop copieux
Un apport de nutriments inadéquats

La génération Y aime aussi grignoter toute la journée. Cependant, dépendre de collations plutôt que de repas équilibrés (qui nous remplissent l’estomac) peut se retourner contre nous. En effet, les choix de collation ont tendance à diminuer niveau santé plus la journée avance (par exemple, passer d’une pomme le matin aux chips le soir).





Aucun commentaire :

Publier un commentaire